статистика каталог исполнителей песен  
песни: 61179
группы: 12214
  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z
  • А
  • Б
  • В
  • Г
  • Д
  • Е
  • Ж
  • З
  • И
  • К
  • Л
  • М
  • Н
  • О
  • П
  • Р
  • С
  • Т
  • У
  • Ф
  • Х
  • Ц
  • Ч
  • Ш
  • Щ
  • Э
  • Ю
  • Я

  • В сети

    Популярные исполнители:

    Stampeders
    Agent 51
    Righeira
    Ольга Макеева
    Raism
    Glassjaw
    SCISSOR SISTERS
    Ten Hands
    Bebe
    Spitalul De Urgenta
    Soft Boys
    Da Real One
    Lââm
    Georgina
    Holy Moses
    C-Murder
    James Morrison
    The Hives
    Де-ни
    Brian Mcfadden & Delta Goodrem
    Orchestral Manoeuvres In The Dark
    Dark Age
    Добрынин Вячеслав
    Nizlopi
    Holy Mother
    Weird Al Yankovic
    Dreams Come True
    Village People
    Mltr (Michael Learns To Rock)
    Milva
    Discharge
    Silent Tongue
    Jhene
    Doucette Jerry
    Dambuilders
    White Zombie
    Chester Bennington
    Dred Scott
    Burn The Priest
    Weston
    Romain Humeau »

    Romain Humeau Possds текст песни

    Possds

    Tu n’es pas de celles qui s’enivrent
    En rГЄvassant sous les demi-lunes
    Il y a au coeur comme des crevasses
    Que mГЄme l’amour en est dГ©gueulasse
    Tu n’es pas de ceux qui espГЁrent
    En l’humanitГ© tous des faux frГЁres
    SiГЁcles de charniers en charniers
    Espoir, libertГ©, possГ©dГ©s

    ГЂ mon insu l’Гўme se laisse
    PossГ©der
    ГЂ mon insu l’Гўme se laisse
    PossГ©der
    Mais on s’branle de tout quand tout Г©cЕ“ure

    Tu serais de ceux qui s’inclinent
    Quand l’ombre des faucons dГ©ploie ses ailes
    Et faire taire la poudre de guerre lasse
    De gauche Г  droite tous te les cassent
    Encore moins de ceux qui s’indignent
    Du sang des morts de toute injustice
    Pour des maisons blanches, de l’or noir
    Nos p’tits coups d’cutter dГ©risoires

    ГЂ mon insu l’Гўme se laisse
    Posséder…
    Mais on s’branle de tout quand tout Г©cЕ“ure

    On ne s’appartient plus vraiment
    Pour quelques palais tentaculaires
    Je ne vis plus, je me mens
    Le coeur sur des tranchants polaires

    ГЂ mon insu l’Гўme se laisse
    Posséder…
    L’espoir, libertГ©
    PossГ©dГ©s



    Форма обратной связи